Découvrez la côte australienne de Perth à Broome

Cap peron en australie

Après avoir dépassé Perth, nous continuons notre remontée de la côte australienne.

Le désert des Pinnacles

Le long de la côte australienne, notre première halte est dans le désert des Pinnacles. Ce sont des coquillages entassés, concassés qui se transforment en dune de sable. Pluie et soleil s’en mêlent pour former du calcaire. Peu à peu le sable est emporté, ne reste plus alors que ces sentinelles de calcaire. Toutes différentes, ces tours de roche nous suggèrent les formes que l’on veut bien leur donner…C’est surprenant !

 

le désert des Pinacles en Australie
Randonnée dans le désert des Pinacles @La Petite Aventure

 

Cette région est très touristique et nous qui avons pris l’habitude du camping sauvage c’est plus compliqué ici car le camping est interdit un peu partout ! Finalement, nous trouvons une piste dans le bush et ce sera notre chambre pour ce soir !

pinacles en Australie
Vue sur le désert des Pinacles @La Petite Aventure

La mer est chaude sur cette côte et avec Théo nous prenons notre premier bain dans l’océan Indien.

La Gascoyne coast

Nous remontons toujours la côte australienne vers le nord, nous croisons de nombreux road trains et malheureusement beaucoup de kangourous morts sur le bord de la route. Si le kangourou traverse au moment où le road train passe, il n’a pas d’autre choix que de l’écraser, freiner serait trop dangereux.

A notre bivouac, le soir, Théo équipé de chaussures fermées et de gants, est parti dans le bush à la recherche de pythons. C’est une région où il y en a beaucoup parait-il ! Rien trouvé !

Nous nous arrêtons à Hamelin bay pour voir les stromatolites, formation d’algues qui datent de 3 billions d’années. On voit de petits champignons dans une eau translucide.

hamelin bay en Australie
Les stromatolites d’Hamelin bay @La Petite Aventure

On longe de magnifiques baies sur la côte australienne aux eaux transparentes.

Parc National de François Perron

Nous arrivons au parc de François Perron, géographe français qui a découvert la région en 1801. A l’entrée du parc, une station pour les pneus indique qu’il faut dégonfler car c’est très sablonneux. Nous dégonflons à 20psi.

Big Lagoon

Nous nous posons à Big Lagoon, bel endroit, baignade : nous voyons 2 belles raies guitares et 2 raies eagles,  farniente, pêche sans grand succès. Pour le snorkelling, ce n’est pas le meilleur spot.

En fin de journée, nous partons à travers le bush voir l’autre baie, on voit beaucoup de traces de kangourous, renards,…

Baie sur la côte australienne
Big Lagoon en Australie @La Petite Aventure

C’est mon anniversaire, 40 ans !! Un joli cap passé sous le soleil au bord de l’océan Indien avec mes 2 hommes…Pour la gâteau ce sera une barre chocolatée, elle a un goût merveilleux !

François perron parc en Australie
Le jour de mes 40 ans en Australie @La Petite Aventure

Gregory camp

Nous déménageons pour le camp de Gregory à 40 km plus au nord. Il y a seulement 6 emplacements et l’un d’eux est libre ! On se pose près de la mer. Plage de sable blanc et de rochers avec de petites dunes rouges, l’endroit est superbe.

Nous alternons la journée entre le snorkelling, l’endroit est nettement mieux, les balades sur la plage, la baignade et un petit devoir de math ! N’oublions pas que Théo est en 6ième

Nous allons sur le tombant et nous nous laissons porter par le courant qui nous ramène. L’aquarium est au rendez-vous, plein de poissons partout ! On voit de gros perroquets, un poisson bleu électrique superbe, un autre orange pétard, de nombreuses raies. Ces raies sont grises avec des points bleus, on arrive à nager un peu avec elles mais elles vont plus vite que nous ! On croise aussi 2 tortues. Et une petite rousette  (famille des requins). Nous sommes dans le parc marin de Shark Bay.

fond marin avec une raie
Snorkelling avec une raie @La Petite Aventure

Dans cette partie du parc, il est recommandé de porter des chaussures sur la plage car il y a des poissons pierres qui comme leur nom l’indique font semblant d’être des pierres et si tu marches dessus, ils t’injectent un poison qui peut être mortel !

Dans ce parc, il faut être indépendant en eau, gasoil, nourriture, les campings sont sommaires, juste un emplacement, des toilettes sèches et un gas barbecue qui fonctionne ! Nous allons donc faire griller nos saucisses ce soir.

On a dépassé les 5000 km en à peine 1 mois.

Cap Péron

Nous allons en 4×4 au Cap Péron, juste 10 km. De là, nous partons à pied vers le Skipjack Point. Très belle plage de sable blanc que les dunes rouges viennent caresser. Une colonie de cormorans, les wanalulus, y ont élu domicile.

cormorans en Australie
Colonie de wanalulus @La Petite Aventure

Au bord de l’eau, un dauphin évolue, Théo va le voir et essaye de l’approcher. Il vient tout près puis s’éloigne vers le large.

dauphin australien
Théo va à la rencontre d’un dauphin @La Petite Aventure

On se balade à travers le bush, en 1801 quand les français ont débarqué, des arborigènes vivaient ici, difficile d’imaginer car c’est très aride et peu d’eau. Les couleurs du bush au petit matin sont superbes, un dégradé de vert amande, gris, la terre rouge et le bleu de la mer font un magnifique tableau.

Skipjack point

Au skipjack point, des plateformes sont installées au-dessus de la mer pour avoir une meilleure vue. On scrute, on observe et on voit des requins ! Il y en a plusieurs, des requins citron et des requins à pointe noire. Des petits et des plus gros, ils sont près du bord, ils chassent les mulets. La mer est transparente et on les voit très bien. C’est impressionnant de les voir de si près et rassurant de ne pas être dans l’eau !!

 

On voit aussi deux tortues et des raies mantas, toujours aussi majestueuses quand elles nagent.

De retour au camp, nous partons pour une virée en snorkelling. Nous sommes bien contents d’avoir apporté nos combinaisons car la mer en ce début d’automne est fraîche (21°). Moins de choses qu’hier, l’eau est un peu trouble.

Après le déjeuner, le soleil tape et nous restons à l’ombre, Laurent écrit dans le road book, Théo finit son devoir de math et j’écris sur l’ordi !

Nous quittons François Peron sans passer à Monkey Mia, trop touristique !

Petit arrêt à Shell Beach, magnifique plage uniquement faite de petits coquillages blancs.

shell beach en Australie
Sur Shell beach @La Petite Aventure

Nous nous arrêtons dans l’après-midi sur la côte à 50 km au sud de Carnavaron, petit camping au bord de la mer où bizarrement on trouve de la mangrove.

Nous partons en exploration les pieds dans l’eau dans la mangrove, quelques raies guitares.  Au retour, nous croisons un serpent mort et un chat sauvage, drôle d’ambiance !

On peut maintenant faire des feux, on va donc ramasser un peu de bois et on se prépare une belle flambée !

La côte de Coral

Nous passons le tropique du Capricorne en remontant toujours la côte australienne.

Coral Bay

Arrivée à Coral bay, à l’origine c’était un petit village de pêcheurs maintenant c’est un village pour les touristes : un caravan park immense, un hôtel chic et des agences pour les tours en bateau ! Camping interdit partout, pas de choix, nous allons dans le caravan park. Nous avons un peu de mal avec ces endroits, on est les uns sur les autres, on dort pas très bien à cause du bruit, le seul avantage c’est qu’on peut prendre une douche et laver diverses choses sans être limité en eau.

La plage de sable blanc est très belle et nous partons en snorkelling le long du tombant en nous laissant porter par le courant. La mer est plus chaude et seul le t-shirt suffit. Les coraux sont magnifiques, de toutes les formes et très gros par contre il y a moins de poissons. Pour les poissons, ce tombant est décevant par rapport à tout ce qu’on nous a dit.

En fin d’après-midi, des filles du l’office du tourisme sont dans l’eau à mi mollet et nous donnent des petits poissons. Nous donnons à manger aux snappers. Certains sont gros (environ 40/50cm) et voraces. Il y en a une vingtaine. Théo se fait mordre le bout du doigt, il est surpris !

La soirée est douce, première fois où nous restons en T-shirt et bermuda même Julie !

Cape range national parc

Nous quittons Coral bay pour rejoindre le cape range national parc qui englobe aussi le parc marin de Ningaloo, classé au patrimoine mondial. C’est le pendant à l’ouest de la grande barrière à l’est.

Nous partons par la piste qui longe la côte, une piste sablonneuse avec beaucoup de tôle ondulée, on est secoué comme des pruniers dans le 4×4 ! Le paysage est magnifique : un grand ciel bleu, une mer turquoise, des dunes et quelques kangourous.

4X4 sur la côte asutralienne
Sur une piste de la côte australienne @La Petite Aventure

Yardi creek

Nous devons arriver un peu avant la marée basse pour traverser un bout de plage à Yardi Creek. Lorsqu’on arrive : surprise ! Il n’y a absolument pas d’eau. Yardi Creek ne rejoint plus la mer, c’est seulement à la saison des pluies ! Il y a juste un grand bac à sable à traverser. Trop facile pour Laurent ! Et de l’autre côté, autre surprise, le parc est goudronné et les caravanes viennent jusque là en passant par le nord par Exmouth !

Yardi creek
Passage de Yardi creek @La Petite Aventure

Les australiens se déplacent beaucoup avec leur 4×4 qui traîne une caravane et un bateau. Ils adorent la pêche. C’est très surprenant car dans les parcs la pêche est autorisée dans beaucoup d’endroits. La notion de parc est différente de celles des parcs d’Afrique Australe.

Osprey bay

Nous trouvons un emplacement au camp de Osprey bay, On part faire du snorkelling juste devant, pas top, bizarre car dans tous les guides ont dit que c’est top, est ce que l’on est bien au bon endroit ??

On reprend donc la voiture pour aller 10km plus au nord à Pigannuma et là c’est top ! Nous avons trouvé The endroit. De magnifiques coraux, beaucoup de poissons de toutes les couleurs, des petits et des gros. On se régale. On est loin du tombant qui est à 600m de la plage.

En rentrant au camp, notre place est prise. Ce qu’on ne savait c’est qu’il fallait réserver par le net. Bref, on négocie et le type nous trouve une autre place.

saut de kangourou
Kangourou en fin de journée @La Petite Aventure

En fin de journée, on repart à Yardi Creek. C’est une gorge et un chemin nous permet de marcher sur les falaises, très chouette endroit. En fin de journée, la température a baissé et la lumière est superbe. En rentrant au camp, on voit pas mal de kangourous sur les dunes. Ils sortent dans la fraîcheur du soir.

Turquoise bay

Nous continuons notre exploration du Cape Range National Park vers Turquoise bay où comme prévu l’eau est turquoise !! Nous nageons au milieu de bancs de perroquets (une trentaine), d’autres poissons plus gros, il y en par centaine…C’est grandiose. Nous voyons aussi une tortue, un poulpe et notre premier shark ! Une pointe noire de récif d’environ 1,50m. Une bonne montée d’adrénaline !! Il est très peureux et son apparition ne dure pas longtemps…

Nous nous réchauffons sur la plage de sable blanc et retournons ensuite à l’eau. Nous avons arrangé nos combis en shortis, ce qui nous protège du soleil et nous permet aussi de rester longtemps dans l’eau.

Turquoise bay
Plage sublime de Turquoise bay @La Petite Aventure

Pas du tout d’ombre et d’être resté toute la journée au soleil nous avons un peu cuit malgré la crème solaire. Retour au camp où Théo part pêcher et les parents se reposent !

Après le dîner, nous avons eu un invité : un kangourou ! Théo est allé tout près de lui, il a mangé un bout de pain dans sa main. Le kangourou est ensuite venu explorer notre camp et il était très intéressé pour monter dans le 4×4, on l’a chassé gentiment car un kangoo dans la voiture ça fait désordre !!

Lakeside

Aujourd’hui, on part faire du snorkelling à Lakeside, le paysage sous-marin est différent, de grosses patates jaunes, bleus et entre les deux des bancs de sable. On voit de nombreuses de raies. Julie voit 2 tortues et nage avec l’une d’elles. Laurent et Théo voient une murène.

Au camp, on voit une maman kangoo avec son bébé dans la poche. Elle vient boire.

kangourou au camp
Visite d’un kangourou @La Petite Aventure

C’est la région pour voir les requins baleines, ils viennent tous les ans ici au moment de l’éclosion des coraux en avril pour se nourrir.

Lisez d’autres articles :

 

 

 

 

5 Commentaires

  1. Avatar Lorena dit : Répondre

    Hello. J’ai toujours pensé qu’un jour ou l’autre, j’irai faire un voyage du côté de Perth. Jusqu’ici, je ne me suis pas encore lancée, mais ton article me motive à tenter l’aventure. 😉

    1. Madebyjule Madebyjule dit : Répondre

      Bonjour Lorena, Si tu peux vas-y, cette partie de l’Australie est vraiment nature et merveilleuse.

  2. […] Découvrez la côte australienne de Perth à Broome […]

  3. […] Découvrez la côte australienne de Perth à Broome […]

  4. […] Découvrez la côte australienne de Perth à Broome […]

Laissez un commentaire !