La traversée de l’île de Flores de Moni à Labuen Bajo

marché indonesien

 

Début juillet 2013, nous entamons la traversée de l’île de Flores. Changement de rythme par rapport à l’Australie, adieu le 4×4, et vive les transports en commun !!

Maumere

La traversée de l’île de Flores se fait d’est en ouest de Maumere à Labuan Bajo.

De Denpasar, nous prenons un petit avion vers vers Maumere. Pendant le vol, la seule lecture est les incantations du Coran !

vol en indonésie
Notre vol intérieur @La Petite Aventure

A la sortie de l’aéroport, nous sommes assaillis et devons discuter âprement le prix du taxi ! On atterrit au Wini Rai hôtel, hôtel assez moche, seul avantage : il n’est pas loin de la gare routière. A l’accueil, 4 jeunes filles ne parlant pas un mot d’anglais et pas très futées ! On arrive finalement à avoir une chambre assez chère et pourrie ! On va faire un tour en ville. Il fait nuit et il n’y a pas d’éclairage, il faut marcher en évitant les trous, les poubelles et les rats !! La ville est vraiment très sale et sans intérêt. On trouve un petit nasi goreng. Et on essaye de dormir…

Moni

Nous partons à pied à la gare, nous sommes assaillis par des rabatteurs.

Nous trouvons un bémo pour Moni, nous commençons notre traversée de l’île de Flores. Le bémo part charger des sacs de patates au marché, nous en profitons pour y faire un petit tour. Nous partons une fois le bémo plein. La route est superbe, petite route de montagne avec une végétation luxuriante : bananiers, cocotiers, manguiers, cacaotiers, forêt de bambous…Nous traversons de petits villages où l’on charge un cochon sur le toit, des poules sont accrochées derrière. Le ciel est chargé et la pluie se met à tomber !

bus indonésien
Bémo indonésien @La Petite Aventure

Nous faisons une halte à Wolomaru pour le déjeuner et nous arrivons enfin à Moni. Nous sommes fatigués par cette journée de transport. Il y a 15 ans, mon mari et moi sommes partis sac au dos 1 an en Asie, les transports en communs nous allaient bien. On se rend compte que 15 ans plus tard, voyager en backpackers ne nous procure plus les mêmes joies !

Nous trouvons une chambre à la Sylvester guest house avec une terrasse qui surplombe la rue du village d’où nous pouvons observer les habitants en attendant que la fin de la pluie !

Ascension du Kelimutu

Les nuits sont agitées, les indonésiens raffolent du karaoké et les coqs chantent à n’importe quelle heure !

Ce matin, petit dej sur notre perchoir. Tous les habitants descendent à l’église. Les hommes et les femmes portent le ikat, tissu traditionnel tissé à la main porté comme couverture ou jupe.

Le temps s’améliore, les nuages se dissipent et nous décidons de monter au Kelimutu, le volcan le plus connu de l’île de Flores. Pour y aller, il faut monter en objek (mobylette). Il n’y a pas de bémo en ce moment, l’accès au volcan a été fermé car il est en activité, en fait, il n’en est rien c’est juste une histoire de politique nous explique notre soi-disant guide. Laurent est sur un objek avec un chauffeur, Théo et moi sur l’autre avec un autre chauffeur.

Nous montons au-dessus du village, environ 15km plus loin nous nous arrêtons. Il reste 5km à pied. La montée est tranquille, nous arrivons aux lacs du Kelimutu. Trois lacs dont les couleurs sont surprenantes et changent de couleurs. Nous avons aujourd’hui un lac blanc, turquoise et noir.

Kelimutu sur l'île de Flores
Volcans Kelimutu @La Petite Aventure

L’un deux peut aussi être vert ou rouge. Du lac blanc s’échappe des émanations de souffre et un peu de fumée. La vue de ces lacs est très sympa quoique quelques nuages nous bloquent la vue côté mer.  

Volcan Kelimutu
Notre famille sur le bord du cratère de Kelimutu @La Petite Aventure

Vous avez envie d’en savoir plus, quelques explications scientifiques en suivant ce lien

Route vers Boawae

Réveillés assez tôt ce matin par le bruit car c’est jour de marché ! Et le marché commence à 4h du mat’ !! Ces indonésiens sont fous, à croire qu’ils ne dorment jamais. 

Nous descendons au marché. Il y a beaucoup de monde. Beaucoup d’embouteillages aussi à l’intersection du village ! De nombreux marchands sont venus des villages alentours pour vendre leurs légumes, des femmes vendent des iktats tissés. Certains tissus sont sympas, ce sont des couleurs naturelles dans les bruns, orange, jaune…La forme est spéciale, c’est un long tissu cousu sur les côtés. Nous achetons quelques vivres pour le bus : beignets et brioches.

marché de Moni
Marchandes à Moni @La Petite Aventure

Et nous nous postons sur le bord de la route devant la guest house en attendant le bus pour continuer notre traversée de l’île de Flores. Des bus passent et les prix sont exorbitants, c’est décourageant, pour eux touristes = dollars ! Quoiqu’il en soit, on décide de prendre le suivant, coup de chance le chauffeur nous fait un prix à peu près raisonnable. Et nous voilà partis ! Théo et Laurent sont assis sur un sac de bananes à l’entrée du bus et je partage à 4 un siège pour deux ! Théo voulait un bus bondé, on y est !!

bus indonésien
Bus bondé indonésien @La Petite Aventure

Petit à petit, le bus se vide et nous trouvons de quoi nous asseoir. Nous traversons de superbes paysages de rizières. C’est une petite route de montagne et les passagers vomissent pas mal !! Nous arrivons à Ende pour un arrêt déjeuner : des nouilles chinoises dans lesquelles nous mettons de l’eau chaude. Ensuite, nous longeons la côte, des panoramas magnifiques, une plage de sable noir, des galets bleus et des pirogues aux couleurs vives.

Nous repartons ensuite dans la montagne, la route est difficile par endroits, de nombreux nids de poule. Il y a aussi des travaux un peu partout pour soi disant améliorer la route…

volcan indonésien
Volcan vu de Boawé @La Petite Aventure

Notre chauffeur nous dépose devant la guest house, Sao Asih Melati, tenue par une vieille femme. Le jardin est sympa, la chambre dans une maison en bois, un peu toute pétée, ne vaut pas plus des 7 euros demandés ! La femme est catholique et des crucifix sont partout. C’est étonnant car les tombes sont toujours dans les jardins. Petit tour dans Boawae qui n’est pas bien terrible, rien pour se restaurer. Nous négocions un nasi goreng avec la propriétaire. 

blogueuse en indonésie
Mes « devoirs » du soir @La Petite Aventure

Route vers Bajawat

Bajawat se situe à 1 100 m d’altitude. Ces montagnes sont dans le centre de l’île de Flores. En arrivant, nous sommes accostés par un type qui nous propose les excursions dans les villages traditionnels, c’est booké on ira avec lui demain.

Nous sommes installés au Bintang hôtel, simple et propre dans une rue calme. Nous allons nous balader dans le village, le marché est animé : fruits, légumes, poissons …Les habitants sont tranquilles. Le village est presque propre, il y a même des poubelles. Laurent va chez le coiffeur, coupe impec pour 1,20 euros ! Théo hésite et finalement n’ira pas. 

rizière à Flores
Paysage de Flores @La Petite Aventure

Bajawa et ses environs

Notre guide pour la journée, Edwin, vient nous chercher avec son jeune frère. Nous devions aller en bémo. On ira en voiture, plus confort ! La voiture vient d’être acheté et notre jeune conducteur conduit très lentement de peur de l’abîmer…

Volcan Wawo Muda

Nous partons vers le volcan Wawo Muda, 1753m, petite montée de 40mn à pied à travers des cultures, bananeraies et plantation de cacaotiers pour arriver au cratère. Son éruption en 2001 a laissé derrière elle 3 petits lacs de couleur orangée dû au soufre. C’est intéressant à voir. La vue sur le Gunung (= volcan en indonésien) Inérie (2245m) nous est un peu caché par des nuages. Edwin nous cueille des fruits de la passion dont nous nous régalons.

Béna

Ensuite, route vers Béna, c’est un village traditionnel de l’etnie Ngada. Les maisons aux toits de chaume s’alignent sur une crête en deux rangées entre lesquelles s’élèvent de superbes ngadhu et bhaga et mégalithes funéraires.

Le ngadhu, « mâle », est une structure en parasol d’environ 3m de haut au montant en bois sculpté et à l’ombrelle de chaume. Le bhaga, « femelle » est une maison miniature au toit de chaume.

village typique indonésien
Béna @La Petite Aventure

Le village est agréable. Ce qui est dommage, c’est que devant chaque maison, les femmes proposent les iktas à vendre !

Puis, route vers Nage, autre village similaire qui subit l’influence de notre monde moderne, les toits de chaume côtoient les toits de tôle ! Un autre style !

Déjeuner dans une famille, nous avons acheté des nouilles chinoises et elle nous donne de l’eau chaude ! Les indonésiens se nourrissent beaucoup de ces nouilles.

Puis bain dans les Malanage Mata Air Panas où une rivière brûlante et tumultueuse vert émeraude se mélange à un petit cours d’eau froide. La rivière chaude sort de la roche 500m plus haut à 76° et où nous sommes elle est à 46°. On ne peut même pas se tremper les pieds tellement c’est chaud ! Nous nous baignons à la rencontre des deux, l’eau est tiède, parfois très froide, parfois très chaude. L’eau sent le soufre. Ce bain nous détend !

Route vers Riung

Une journée mémorable en bus, 65km en 9h30 ! Un petit crochet dans le nord de l’île de Flores dont on se souviendra !!

Après quelques achats pour le bus : bananes et brioches qui sont la base de notre alimentation, nous partons nous poster au bord de la route principale du village en quête du bus pour Riung. Vers 10h30, un bus passe et nous montons dedans. Nous partons ensuite à la station essence qui est bondée. Le départ semble imminent. Erreur ! Arrêt dans un garage indonésien où nous apprenons que le bus doit changer ses lames de ressort ! Il y a un autre bus que nous allons prendre qui lui doit changer 3 pneus. Nous patientons donc jusqu’à 13h entre les poules, cochons, odeur de cambouis et autre…

route vers riung
Le fameux bus de Riung @La Petite Aventure

Le bus démarre enfin et nous nous installons devant pensant avoir de bonnes places. Direction la gare routière où le bus se remplit à moitié. Puis un tour de ville d’1h où chaque villageois est chargé de plein de petits paquets, de coqs, de chèvre, de meubles…qui sont montés sur le toit. Retour à la gare routière, on ne sait jamais s’il y a encore quelqu’un à prendre, le bus est déjà archi bondé. Le départ se rapproche…

Erreur, nouvel arrêt, on avait oublié que le chauffeur devait manger. Vu ce qu’il mange, c’est rapide !

Il est 14h30 et nous prenons enfin la route pour Riung. Une petite route en lacets très serrés qui se finit en piste avec nids de poule. Les villageois comment à vomir rapidement dans leurs petits sacs plastiques qu’ils jettent ensuite par la fenêtre. Le chauffeur monte en 1er et descend en 2nd au frein moteur, le bruit du moteur est assourdissant et la chaleur devient dur à supporter. Et pour compléter, il met la sono à fond, nous avons une musique tonitruante dans les oreilles.

Riung et la mer sont en vue, enfin ! Il faut encore du temps car chacun est déposé devant sa porte avec ses innombrables paquets.

Nous arrivons enfin au Nirvana Bungalow, il est 18h30, il fait nuit. Nos visages sont marqués et nos oreilles bourdonnent.

bungalow à riung
Notre bungalow à Riung @La Petite Aventure

L’endroit est propre et sympa. Nous prenons une douche et c’est reparti. Nous discutons le prix du bateau pour la sortie de demain. Et nous atterrissons dans l’un des rares restos de Riung. Une cabane en bambou décorée de mobiles en coquillages, une bonne musique, l’endroit est complètement décalé par rapport au bus ! Nous nous régalons de poissons grillés.

Et nous nous écroulons !

Les 17 îles

Nous partons à pied au port. Riung s’étend le long d’une côte de marécages et de mangroves où vit une communauté de Bugis musulmans, installés dans des maisons sur pilotis. Nous passons devant ces maisons qui sont au bout d’une allée de cocotiers.

les 17 îles en indonésie
Notre capitaine pour les 17 îles @La Petite Aventure

Notre bateau est prêt, Alex et son fils nous emmènent. Nous allons à Pulau (= île en indonésien) Ontobe où réside une importante colonie de renards volants (immenses chauves-souris frugivores). Notre capitaine va faire du bruit pour qu’elles s’envolent ! Elles sont impressionnantes.

Puis, au milieu de la mer, nous sautons du bateau  pour une partie de snorkelling, un petit champ de coraux, une multitude de poissons multicolores, nous voyons plusieurs poissons clowns « Némo » Direction, Pulau Tiga où nous finirons en snorkelling pour rejoindre la plage. De loin, très belle plage de sable fin, de près malheureusement de nombreux déchets jonchent la plage. C’est bien dommage …

pêcheur indonésien
Pêcheur aux 17 îles @La Petite Aventure

Nous prenons tout de même de très bons bains de mer, la mer est tiède. Notre capitaine nous prépare un délicieux poisson grillé sur la plage. Un pêcheur sur son petit bateau vient nous proposer des poissons.

Poissons en indonésie
Un super barbecue de poissons @La Petite Aventure

Sur le chemin du retour, halte sur une autre plage, même état de désolation.

Cette journée en mer était bien agréable et nos épopées en bus nous semblent déjà loin !

Vers la fin de l’île de Flores

Nous décidons de quitter Riung, la côte de mangroves ne se prête pas à la baignade. Nous devons repasser par Bajawa, nous trouvons un taxi que l’on partage avec 6 autres personnes, c’est plus confort et plus rapide !

Aujourd’hui, il pleut des trombes d’eau, nous en profitons pour faire la suite de notre programme et réserver car en cette période estivale c’est souvent complet.

Le lendemain, après le traditionnel petit dej’ de pancake à la banane, notre taxi est là. Fini les bus, on partage des taxis avec d’autres personnes. Ce coup-ci, bonne pioche, nous sommes seulement 4 dans la voiture et le type conduit très bien c’est-à-dire normalement ! Nous faisons les 123 km en 3h.

Ruteng

Ruteng, ville sans aucun charme. L’hôtel Rima est cher, Julie négocie le prix, nous arrivons à 25 euros, hors de prix pour ici ! Dans ces villes où il n’y a rien, les prix s’envolent.

riziere de flores
Rizières vers Labuen Bajo @La Petite Aventure

Labuan Bajo

Aujourd’hui, nous arrivons à rejoindre Labuan Bajo rapidement. De beaux paysages de rizières sur la route.

Labuan Bajo est un petit port tranquille. Notre guest house « Chez Félix » est en hauteur et nous avons une superbe vue sur le port.

Labuan Bajo
Baie de Labuan Bajo @La Petite Aventure

Lisez d’autres articles :

 

Donnez-nous votre avis !