Vers le pan de Nxai, désert de sel au Botswana

conduite sur le pan au botswana

Après notre petit tour au Zimbabwe, nous voilà de retour au Botswana. Direction le sud vers le pan de Nxai.

Au passage de la frontière, côté Zimbabwe, nous retrouvons « Simplet », tout content de nous revoir, à qui nous redonnons le papier qu’il avait eu tant de mal à nous faire.

en famille sur le pan au botswana
Sur le pan de Nxai @La Petite Aventure

Côté Botswana, les papiers vont vite. Une grande affiche nous indique que viande, fruits ne peuvent rentrer dans le pays. Les douaniers contrôlent notre voiture. Les courses que nous avons faites à Kasane au Botswana nous sont reprises. On a beau leur montrer le ticket de caisse, rien à faire. Tout est mis dans une grande poubelle. Nous espérons que cette nourriture sera utilisée…

Entre le nord et le sud du pays, il a de nombreuses barrières vétérinaires. La partie sauvage ne doit pas infectée la partie domestique. On achètera seulement bacon et saucisses sous vide, poulet congelé quand on en trouvera.

Le pan de Nxai

Nous reprenons la route direction le pan de Nxai. Les pans sont un désert de sel situé dans le nord est du bassin du Kalahari. Le pan le plus important est le pan de Makgadikgadi, il y a aussi les pans de Sua et de Nwetwe. Les pans sont de grandes étendues sans aucune végétation qui se remplissent d’eau à la saison des pluies (février à avril) et qui s’assèchent à la saison sèche. Le sol forme comme une croûte de sel. Le paysage est très différent de la partie de l’Okavango.

le pan de nxai au botswna
Théo marchant sur le pan de Nxai @La Petite Aventure

Dans le parc du pan de Nxai, notre camp est à Baines Baobab au bord du pan. Nous sommes en face de trois baobabs gigantesques découvert en 1860 par Thomas Baines. L’endroit est assez surréaliste. Le silence règne.

Nous partons l’après-midi pour un game drive. Les animaux sont plus rares que dans les parcs précédents car il y a seulement quelques points d’eau artificiels. Nous croissons des phacochères, des oryx.

phacochère sur le pan de nxai
Phacochère sur le pan de Nxai @La Petite Aventure
oryx sur la pan au Botswana
Oryx sur le pan de Nxai @La Petite Aventure

Sur le pan, soudain devant nos roues un bout de bois se dresse. Nous sommes surpris. C’est un magnifique serpent. Il n’est pas peureux, il prend son temps et nous pouvons l’observer. D’après ses traces et notre livre, il appartiendrait à la famille des pythons. Mes recherches sur le net sont pour l’instant restées sans résultat quant à son nom exact.

serpent sur le pan de nxai
Serpent de la famille des pythons @La Petite Aventure

Au point d’eau, on reste un moment et les animaux défilent. Autruches, springbok, chacals, girafes…Lorsque les éléphants arrivent, tout le monde se pousse ! Après avoir bu, l’un des éléphants prend son bain de boue, cela le débarrasse des parasites.

au point d'eau au pan de nxai
Koudous, autruches, springbok, chacals au point d’eau @La Petite Aventure
éléphant au pan de nxai
Eléphant s’aspergeant de poussière @La Petite Aventure

Ce soir, nous entendons quelques chacals. La savane est plutôt calme. Toujours des endroits de bivouacs grandioses.

nuit sur le pan de nxai
Bivouac sur le pan de Nxai @La Petite Aventure

Laurent laisse ses tongs en bas de l’échelle. Le matin, elles ont disparu. D’après les traces, un chacal les a sûrement trouvé à son goût. On les cherche aux alentours sans succès…

Nous quittons le pan de Nxai, direction plus au sud, Lekhube Island surnommé «  Lost city ».

L’île de Kubu au milieu du pan

Nous passons à Gueta, on trouve un peu de pain et de poulet, la station essence n’existe plus. Nous avons deux réservoirs, on devrait tenir.

On cherche la piste qui part vers Kubu Island. Elle est bien sur la carte, on a dû mal à la trouver. On demande, personne ne connaît. On trouve finalement un gars qui nous l’indique. On met le GPS, on vérifie sur la carte. Le GPS indique n’importe quoi. C’est une vraie piste africaine pleine de poussière.

On sortira finalement une boussole et avec notre bon sens, on finit par arriver à Kubu Island où étonnamment il y a plein de monde. Nous apprenons que la piste du sud est beaucoup plus praticable que celle que nous avons prise. On est un peu spécialiste pour prendre toujours les pistes les plus compliquées, on doit aimer ça. 

île de Kubu sur le pan
Sur l’île de Kubu @La Petite Aventure

L’endroit est surprenant, une île avec des baobabs au milieu d’un pan.

L’après-midi, on va rouler sur le pan. Il faut bien rester sur les traces car sur les côtés c’est très mou. En faisant demi-tour, on va en faire l’expérience. Heureusement que Laurent réagit vite, enclenche les 4 roues motrices, et petit à petit on rejoint les traces. Cela va nous éviter de passer quelques heures à se sortir du piège des pans. C’est une terre genre glaise qui colle beaucoup. 

4X4 sur le pan
Sur le pan @La Petite Aventure

Lisez aussi :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Commentaires

  1. Avatar Christophe (01) dit : Répondre

    J’y suis allé il y a quelques années juste après la saison des pluies, les pistes sont de véritables bourbiers et difficiles à négocier, une véritable aventure à quelques kilomètres de la route principale. Merci pour ces images.

    1. Madebyjule Madebyjule dit : Répondre

      Bonjour Christophe, oui rien n’a changé, il faut bien rester sur les pistes si on ne veut pas passer des heures à se désembourber !! Cela faut aussi des souvenirs mémorables. A bientôt

  2. Avatar Roche dit : Répondre

    Les photos magnifiques nous font participer à la vie des animaux et aux conditions exceptionnelles de ce périple.

    1. Madebyjule Madebyjule dit : Répondre

      Bonjour, merci ! On essaye de prendre de belles photos pour transmettre au mieux nos aventures.

Laissez un commentaire !