Glaciers et lacs du massif de Belledonne

Lac Boeuf, massif de Belledonne

Afin d’échapper à la chaleur lyonnaise, ce week-end de Juillet 2016, nous partons explorer le massif de Belledonne. Deux jours de randonnée pour monter à la croix de Belledonne à 2926m.

En triant des photos, j’ai eu envie d’écrire sur cette randonnée à la croix de Belledonne qui peut être une belle échappée le temps d’un week-end.

Les préparatifs pour la randonnée vers la croix de Belledonne

Nous étudions le parcours sur une carte IGN et regardons quelques commentaires sur le net. Nous décidons donc de faire cette randonnée vers la croix de Belledonne en 2 jours en dormant sous notre tente. Nous achetons quelques ravitaillements lyophilisés afin de réduire le poids de nos sacs. Les sacs sont réduits à l’essentiel :

  • Une tente
  • Sacs de couchage
  • Matelas
  • Gourdes et 1 bidon d’eau
  • Réchaud
  • 2 Mugs
  • Un peu de nourriture
Nourriture de randonnée
Nos repas lyophilisés @La Petite Aventure

Nos sacs bouclés et nous voilà prêts à partir. Le vendredi soir, nous réservons un petit hôtel à Brignoud, au nord-est de Grenoble afin de partir tôt pour notre randonnée le lendemain.

Premier jour, samedi 23 juillet, vers la croix de Belledonne

Nous nous levons de bonne heure et nous partons en voiture. Une route en lacets nous conduit jusqu’au parking Pré Marcel où nous laissons la voiture. Nous nous équipons de nos sacs à dos, nous faisons de petits ajustements de poids et c’est parti. Un peu plus pour Laurent, un peu moins pour Julie !
Le début de la randonnée vers la croix de Belledonne commence par un sentier dans une forêt, cela nous permet de chauffer tranquillement nos muscles.

Alpage du massif de Belledonne
Premier pas dans le massif de Belledonne @La Petite Aventure

Puis, nous traversons des rivières sur de petits ponts de bois. Arrivés à un carrefour, nous laissons sur notre gauche le sentier qui mène au refuge Jean Collet. Le refuge est situé sur un petit promontoire d’où l’on peut voir une grande partie du Grésivaudan, du massif de la Chartreuse, du Vercors et même un petit bout du Massif Central.

Le lac Blanc

Puis au fur et à mesure que nous montons, la végétation se raréfie et fait place à des paysages plus rocailleux. Nous arrivons pour le déjeuner au lac Blanc, 2161m. L’endroit est superbe, le lac se découvre au dernier moment dans son écrin minéral.

Lac Blanc, massif de Belledonne
Pic nic au lac Blanc @La Petite Aventure

Un site magnifique au pied des Trois pics de Belledonne et du glacier de Freydane. Environ 2h45 de marche. +987m
Nous dégustons un bon repas lyophilisé ! La brume et le soleil jouent à cache-cache pendant notre pic nic.

Le glacier de Freydane

Nos batteries rechargées, nous partons ensuite à l’assaut du glacier de Freydane. On remonte le vallon en direction du glacier de Freydane, majestueusement dominé par les Trois pics de Belledonne. La montée du glacier ne nécessite aucune précaution particulière, il est en neige et pas crevassé. Il y a tout en a tout de même quelques unes qui nous obligent à zigzaguer légèrement ! Nous montons direction sud-ouest vers le col de Freydane à 2645m. Nous mettons du temps à monter car on s’enfonçent pas mal dans la neige et nos sacs commençent à peser de plus en plus lourds avec la fatigue. Environ 2h00 de marche. +250m

Glacier de Freydane, massif de Belledonne
Montée du glacier de Freydane @La Petite Aventure

Le glacier de Freydane a comme tous les glaciers par endroit des variations de couleurs dans les tons bleus absolument superbes.

glacier de Freydane, massif de Belledone
Sur le glacier de Freydane @La Petite Aventure

Après le col, nous redescendons sur quelques mètres pour nous trouver un petit coin à peu près plat pour passer la fin d’après-midi et la nuit. Nous montons notre tente, aérons nos pieds et faisons sécher chaussettes et T-shirt.

Tente dans le massif de Belledonne
Notre bivouac dans le massif de Belledonne @La Petite Aventure

Puis, tout en profitant du soleil de la fin de journée, nous observons le chemin que nous prendrons demain matin. Nous montons notre tente, nous ne sommes pas les seuls à passer la nuit ici. Nous mijotons un autre petit plat lyophilisé pour le dîner et au lit. Pendant la nuit, le vent a soufflé et heureusement notre tente a bien tenu ! 

Deuxième jour, dimanche 24 juillet, vers la croix de Belledonne

La croix de Belledonne

Ce matin, nous nous réveillons au lever du jour. Nous cachons quelques affaires derrière un rocher pour monter plus tranquillement, nous les récupèrerons à la descente.
Tout d’abord, la randonnée commence par un petit chemin en lacet au milieu d’un pierrier. La montée à la fraîche est tranquille. Nous traversons quelques névés.

Rando vers la croix de Belledonne
Montée vers la croix de Belledonne @La Petite Aventure

Puis, nous passons le col de Belledonne avant d’atteindre la croix de Belledonne. La croix de Belledonne est le sommet le plus élevé de la partie sud du massif de Belledonne à 2926m, et accessible facilement. Environ 2h30 de marche.
La vue est grandiose. Sur la croix est indiquée : « Mettre l’amour au sommet ».

Croix de Belledonne
Au pied de la croix de Belledonne @La Petite Aventure

Le lac Boeuf

Juste après avoir quitté la Croix, nous passons au lac du Boeuf, une petite merveille.

Lac Boeuf, massif de Belledonne
Couleurs bleus glaciers du lac Boeuf @La Petite Aventure

La couleur vient de la fonte des glaces chargées en sédiments glaciaires que l’on appelle aussi « farine glaciaire », elles sont libérées par les glaciers proches ou un névé qui alimentent le lac et ce qui leur donnent cette couleur si particulière. Je suis subjuguée par ce petit lac, ses couleurs, l’environnement, la beauté de la nature m’impressionne toujours.

Les lacs du Doméon

Puis nous entamons une longue descente d’abord dans un pierrier, le même qu’à l’aller avant de rejoindre les lacs du Doméon où nous faisons une petite halte. Nous entamons ensuite la montée du col de la Pra. La montée est facile, par contre la descente fait souffrir nos muscles des cuisses. Le sentier vers la gauche permet de rejoindre le refuge de la Pra et Chamrousse que nous connaissons bien.

Lac Doméon, massif de Belledonne
Arrivée au lac Doméon @La Petite Aventure

Le sentier continue ensuite à travers le vallon du Mercier avant de rejoindre le lac du Crozet. Nous sommes dimanche et c’est un lac très fréquenté par les familles.
Nous finissons la randonnée à travers une forêt pour rejoindre notre voiture. Cette dernière partie nous semble longue car nous commençons à fatiguer. Pour cette journée, nous avons marché environ 8h.

Cette randonnée à la croix de Belledonne est assez fréquentée mais reste réservée à des randonneurs entraînés à cause du dénivelé.
Le dépaysement est garanti, on a vite l’impression d’être en haute montagne sans aller bien loin. Faire cette randonnée en 2 jours permet de vraiment déconnecté et de prendre le temps d’apprécier les paysages et l’ambiance.

Lire aussi :

2 Commentaires

  1. Avatar Natalie Pilley dit : Répondre

    Merci pour cette échappée belle ! Très belles photos, ça fait envie…

    1. Merci Natalie. C’est une randonnée très dépaysante !

Laissez un commentaire !