Pêche à la crevette sur la côte d’Emeraude

pêche à la crevette en Bretagne

Pour ces vacances de printemps 2019, direction le fief familial pour une partie de pêche à la crevette. C’est un petit coin niché sur la côte d’Emeraude près de Saint Malo. Aujourd’hui c’est la grande marée du mois. Ici comme partout en Bretagne, les horaires de marées commandent les activités !

La côte d’Emeraude

La côte d’Emeraude c’est le nom touristique donné par un Malouin en 1890 en raison de la couleur vert émeraude de la mer à certains moments.

côte d'Emeraude en Bretagne
La mer sur la côte d’Emeraude @La Petite Aventure

C’est la partie nord est de la Bretagne situé entre Cancale et le Cap Fréhel. Les paysages sont sans cesse renouvelés par des grandes marées spectaculaires. Deux fois par jour, les baies se transforment en un vaste théâtre naturel et offre le spectacle des plus fortes marées d’Europe. C’est l’occasion de prendre un grand bol d’air iodé pour une partie de pêche à pied. Au bas de l’eau, nous ramassons coquillages, crustacés, crevettes et depuis peu des algues. Mon petit paradis, (forcément puisque je suis bretonne !), se situe entre Saint Lunaire et Saint Briac sur Mer.

La pêche à la crevette

Enfant, j’ai toujours vu mes parents partir à la pêche à la crevette, sur ces petits bouts de plages et de cailloux découverts uniquement à marée basse de cette partie de la côte d’Emeraude et jusqu’aux îles Chausey d’où ils revenaient souvent avec beaucoup de bouquets. Très vite, ils nous font partager à mes sœurs et moi leur partie de pêche, leur expérience et surtout le plaisir de passer du temps en famille. La pêche à la crevette c’est une institution dans notre famille et chacune nous essayons de transmettre cette passion et ce rite à nos enfants et nos maris.

Pêche à pied en famille
Pêche à la crevette entre Théo et son grand-père @La Petite Aventure

Lors des grandes marées et en fonction des coefficients, l’eau se retire très loin et découvre de nombreux rochers et leurs secrets. Nous pratiquons la pêche à pied dite de loisir, tout ce que nous pêchons est pour notre consommation personnelle. Nous pêchons principalement le bouquet appelé aussi crevette rose qui se trouve au niveau des rochers au bord de l’eau où la présence de belles algues est importante. Lorsque la mer descend très bas, la crevette se fait souvent coincer dans des mares plus ou moins profondes. En Bretagne comme sur toutes les côtes qui subissent l’influence de la marée, on vit avec les horaires des marées pour la pêche, la voile et les baignades et même parfois pour prendre la voiture et passer le barrage de la Rance et éviter les bouchons !! La pêche à la crevette se pratique 1h à 2h avant la marée basse et se prolonge toute la basse mer.

bouquets et pêche à peid
Quelques bouquets dans l’épuisette @La Petite Aventure

Dès que la mer commence à remonter il faut être vigilant car elle remonte vite et les crevettes ont la possibilité de retrouver la pleine eau, elles deviennent donc plus difficiles à piéger dans le filet.

Pour notre pêche à la crevette, nous utilisons une épuisette qui nous permet d’accéder à tous les recoins et bien sûr il ne faut pas avoir peur de se mouiller parfois jusqu’à la taille !

Jour de Grande Marée

Préparation pour la pêche à la crevette

Ce matin, c’est l’inspection des filets et des sacs à bouquets. On vérifie les filets et éventuellement on rafistole les trous avec de la ficelle.
Chacun a son filet, soigneusement rangé d’une saison à l’autre dans la maison familiale. Certains ont une poche plus profonde, d’autres plus large. D’autres ont un manche qui se déboîte afin de pêcher plus facilement entre des rochers très rapprochés. Un filet ne se prête pas !

épuisette pour la pêche à pied
Epuisettes pour la pêche à la crevette @La Petite Aventure

Chacun s’équipe d’un filet, d’un sac pour les bouquets, de vieilles chaussures, indispensables pour ne pas s’abîmer les pieds sur les rochers, bermuda, t-shirt ou ciré suivant la météo !

Aujourd’hui, la mer est basse à 15h07 d’un coefficient de 0,75, c’est une belle marée, c’est à dire que la mer se retire assez loin et que nos « trous à crevettes » puissent découvrir. Le déjeuner est vite avalé et nous descendons au bord de l’eau. Trois générations sont surexcitées à la perspective de la pêche. Pour un mois d’avril sur la côte d’Emeraude, il fait un temps exceptionnel, grand soleil, 24°, pas de vent, les conditions sont tops. La mer est légèrement recouverte d’un voile brumeux dû à la différence de température entre la mer à 11° et la température extérieure. L’ambiance semble irréelle.

rochers à marée basse
Rochers découverts à marée basse @La Petite Aventure

Marée basse pour la pêche à la crevette

En cette période de l’année, on peut tout pêcher étrilles, bouquets de crevette, araignées, tourteaux, ormeaux, homards, etc. Mais attention, les quantités sont limitées et des tailles minimales doivent aussi être respectées : moules, 4 cm ; coques, 2,7 cm ; palourde, 4 cm ; praire, 4,3 cm ; couteau, 10 cm ; pétoncle, 4 cm ; crevette, 3 cm ; bouquet, 5 cm ; étrille, 6,5 cm ; tourteau, 14 cm ; araignée, 12 cm ; homard, 8,7 cm (longueur du céphalothorax).

Nous faisons toujours attention à ce que nous prenons et remettons à l’eau si la taille est trop petite. Nous respectons ce milieu si fragile en remettant toujours en place les rochers retournés. De génération en génération, nous essayons à notre niveau de préserver cet environnement afin qu’il perdure…

En ce mois d’avril, nous sommes seuls dans notre coin de pêche, ma mère, ma tante, mon mari, mon fils et moi. C’est un vrai bonheur. Chacun plonge son épuisette le long des rochers à la recherche de bouquets. Quel plaisir de pêcher.

pêche à pied à marée basse
Au bas de l’eau pour la pêche à la crevette @La Petite Aventure

Mon fils et moi donnons quelques coups d’épuisettes autour d’un rocher. A deux, il est plus facile de coincer les crevettes. Dans un coin, j’aperçois quelque chose de bleu, c’est un homard. L’excitation est à son comble. Nous le loupons. Déception ! La mer baisse encore, nous attendons, il va être coincé et sera obligé de sortir pour aller dans l’eau. Perchés sur le rocher, nous patientons et le voilà qui apparaît. Nous le laissons avancer afin de mettre un filet devant et un autre derrière lui. Il faut savoir que le homard est très fort pour la marche arrière !

homard dans l'épuisette
Homard qui glisse dans l’épuisette @La Petite Aventure

Et tout en douceur, nous le faisons glisser dans notre épuisette. Comme toujours il semblait énorme dans l’eau, sorti de l’eau il l’est beaucoup moins. Quelle joie de l’avoir attrapé.

homard à la pêche à la crevette
Notre « gros »homard » dans l’épuisette @La Petite Aventure

Nous rejoignons le reste de la troupe pour exhiber notre trouvaille. Et là, c’est l’euphorie, nous pêchons 7 homards, c’est complètement dingue. Nous avions déjà pêcher des homards par ici mais là c’est incroyable. Les homards sont souvent au même endroit d’une année sur l’autre. Nous les alignons sur la plage et comparons leurs tailles, nous en gardons seulement 3, les autres sont trop petits. Quelle pêche, nous n’en revenons pas ! Une magnifique journée de pêche à pied avec un temps de rêve. Ce sont des moments merveilleux partagés en famille.

pêche à la crevette
Les homards du jour à la pêche à la crevette @La Petite Aventure

Mon mari, quant à lui parti escalader les rochers a trouvé un ormeau. Il est trop content c’est la première fois qu’il en trouve un. Cela lui a valu une belle chute sur les rochers recouverts d’algues bien glissantes. Sa main saigne, il a mal aux fesses mais peu importe cela valait le coup !

araignée à la pêche à la crevette
L’araignée cachée sous les algues @La Petite Aventure

Des plongeurs partent aussi à la pêche, autorisée seulement en apnée, ils pêchent des araignées. La seule que nous voyons c’est ce tas d’algues qui bouge tout seul sur le sable, en fait c’est une petite araignée dont la carapace est recouverte d’algues ! 

Retour de la pêche à la crevette

Recette pour le bouquet

De retour à la maison, il faut cuire notre pêche. C’est toujours un peu cruel de plonger dans l’eau bouillante toutes ces bêtes.

Faire bouillir de l’eau salée dans une casserole.
A ébullition, y jeter les crevettes.
Laisser cuire 2 à 3 minutes. La meilleure façon de savoir quand elles sont prêtes, c’est quand il se forme une poche blanchâtre entre la chair et la coquille.
Égoutter (et saler si nécessaire).
Laisser bien refroidir, sans les passer à l’eau froide.

homard et crevettes de la pêche
Notre pêche du jour : homard et crevettes @La Petite Aventure

Et nous les mangeons sur une tartine de pain avec du beurre salé, un régal.

Recette pour l’ormeau

Le battre pour l’attendrir, enrouler dans un torchon, battez le avec un marteau, c’est spécial mais nécessaire. Faire cuire avec un beurre persillé.

C’est la première fois que en mangions, le goût est très fin, belle découverte.

Où dormir sur la côte d’Emeraude 

Pendant ce séjour, la maison familiale était pleine. Nous avons dormi dans une chambre d’hôtes pas très loin. C’est amusant d’aller à l’hôtel près de chez soi.

Une jolie découverte : Le Tertre Gatinais – chambres d’hôtes et gîtes.

Les chambres sont grandes et décorées dans le thème de la mer avec des idées très originales. Je vous recommande le petit déjeuner, tout est fait maison et le caramel au beurre salé est une pure merveille !

Lisez aussi :

2 Commentaires

  1. Roche dit : Répondre

    Bien, les photos sont très sympa, on s’y croirait, quelle belle région !

    1. Merci !! Oui c’est une magnifique région pleine d’énergie.

Donnez-nous votre avis !