La Colombie Britannique côté mer

kayak à vancouver

Après l’Alaska, embarquement en mer vers l’île de Vancouver.

L’Inside passage 

greenville channel au canada
Entrée du Greenville channel @La Petite Aventure

Nous voilà en mer. Nous embarquons sur un ferry de la compagnie BC Ferries, nous avons acheté nos billets sur le net depuis la France.

Le trajet est de Prince Rupert à Port Hardy. Il dure 11 heures. Nous avons choisi de le faire de jour. Au départ, nous prenons le Grenville Channel, un passage intérieur où la largeur entre les deux côtes est à peine plus large que le ferry. Le capitaine nous annonce des baleines sur tribord. Sur le pont, nous admirons 6 baleines humpback. L’une d’elles saute dans la mer, le spectacle est grandiose !

baleine humpback au canada
Queue d’une baleine humpback @La Petite Aventure

Le chemin est parsemé par plusieurs phares. Nous découvrons des paysages de montagnes et de forêts à perte de vue, tellement d’endroits inaccessibles.

Phare du canada
Phare de l’Inside Passage @La Petite Aventure

Le ferry fait un stop à Bella Bella, un village de communauté de First Nation, où une pêcherie est la seule activité. Le passage du ferry est une grande animation pour les habitants. C’est un village de bout du monde où il ne passe pas grand chose…

Inside passage au canada
Bouée sur le ferry @La Petite Aventure

3 jours en kayak pour voir les orques

La préparation pour le kayak de mer

Nous débarquons à Port Hardy sur l’île de Vancouver fin juillet. Il fait un temps pourri, 15° et de la pluie. Un choc thermique avec l’Alaska et ses 40°.

Le rendez-vous est à Telegraph Cove, son nom vient du fait que c’était le point d’arrivée d’une ligne télégraphique qui longeait le rivage. C’est très touristique, le village entièrement en bois et sur pilotis a été restauré et l’on peut déambuler sur ces pontons.

telagraph cove sur l'île de Vancouver
Pontons à Telegraph Cove @La Petite Aventure

Nous avons réservé pour 3 jours de kayak de mer avec North island kayak pour tenter d’approcher les orques. Nous avons 2 sacs étanches chacun, nous prenons le minimum d’affaires : chaudes et étanches. Les 3 jours de kayak se passent dans le Johnstone Strait.

Le Jonstone Strait en kayak

Notre groupe est constitué de 6 clients : nous 3, une maman et ses 2 enfants. Et nos 2 guides. 

Premier jour en kayak 

Le temps est ensoleillé. Laurent et Théo sont en double, je suis seule sur un kayak. Nous voyons quelques dauphins, deux passent tout près de nos kayaks et c’est top de pouvoir les entendre respirer et les sentir si près. 

kayak dans le johnstone strait
Julie en kayak @La Petite Aventure

Vers 16h, on s’arrête. Le camp est dissimulé à l’orée de la forêt en bord de mer. A la tombée du jour, nous apercevons un ours noir sur la plage de galets. Il vient chercher des petits vers, des petits crabes sous les rochers. 

plage du canada
La plage du bivouac @La Petite Aventure

Deuxième jour en kayak

Il pleut une bonne partie de la journée et il fait super froid. On ne voit pas grand chose voir rien du tout. La journée est assez dure. Heureusement la journée est ensoleillée par Théo qui pêche un saumon rose du Pacifique. C’est une belle prise en mer. 

saumon du Pacifique au canada
Le saumon de Théo @La Petite Aventure

Nous le mangeons le soir même, la chair est très rouge et fond dans la bouche, c’est un délice. Nous le mangeons cru avec le wasabi qu’on a amené depuis la France.

Troisième jour en kayak

Le soleil est revenu. Le vent et les vagues sur la mer se sont levés. Aujourd’hui nous rentrons vers Telegraph Cove. Les guides nous demandent de changer de kayak. Théo est avec la maman des deux enfants, Laurent avec son fils de 10 ans et moi avec sa fille de 11 ans. Ils ne savent pas ramer et c’est une vraie galère. On est vent debout. Les kayaks sont très lourds. C’est trop dur. On s’arrête sur une plage. Un bateau à moteur vient nous récupérer. Nous apprenons que tous les kayakistes sont rentrés en bateau car le vent a forcit.

canada et la mer
Journée grise en kayak @La Petite Aventure

Ces 3 jours en kayak ont été décevant car la faune tant attendue n’était pas au rendez-vous. Et je ne sais pas si quelquefois on arrive à voir des orques…Le paysage est monotone car on fait un aller retour.

J’ai tout de même apprécié d’être sur l’eau. Les points positifs : le matériel est top et les repas super bons. 

Les guides sympathiques, elles sont par moment un peu pompantes à vous répéter sans cesse les règles de sécurité. On est en Amérique du Nord pas en Afrique ! 

Inside passage au canada
Petites maisons dans l’Inside passage @La Petite Aventure

 

Lisez aussi :

 

 

4 Commentaires

  1. Vincent dit : Répondre

    Très chouette article, ça m’éclaire sur le kayak que nous envisageons faire. Continuez à nous faire rêver !

    1. Madebyjule dit : Répondre

      Bonjour Vincent, Merci pour ton commentaire. Bon périple en kayak, A bientôt,

  2. Roche dit : Répondre

    Bravo pour le saumon !

    1. Madebyjule dit : Répondre

      Bonjour, Merci, mon fils était vraiment fier de le pêcher, la remontée du saumon sur le kayak a été un peu acrobatique !!

Donnez-nous votre avis !