Au Botswana, à Motswiri camp de brousse

buffalo à motswiri

Au Botswana, nous continuons notre découverte du delta de l’Okavango en prenant un vol pour Motswiri.

vol intérieur au botswana
Théo pilote @La Petite Aventure

Nous survolons toujours des paysages absolument grandioses.

Motswiri est un camp intimiste, seulement cinq tentes sont échelonnées le long de la rivière Selinda. La tente mess est face à la rivière et on peut observer facilement des buffalos.

 

Rencontre avec des lycaons au Botswana

Nous partons à cheval l’après-midi et à peine 5 minutes après nous tombons sur des lycaons. C’est une chance incroyable d’en voir. Aujourd’hui, ils sont menacés d’extinction, il reste seulement 300 individus au BotswanaIls sont sur la piste de brousse des avions.

chiens sauvages au botswna
Lycaons sur la piste de brousse @La Petite Aventure

Les lycaons sont très sociables et vivent en meute d’une vingtaine d’individus. Extrêmement bienveillants les uns envers les autres, les chiens sauvages ou lycaons ont un comportement très soudé et n’écartent jamais l’un des leurs. Les plus vieux ne pouvant plus participer à la chasse sont même nourris par régurgitation. De même, un membre blessé est toujours secouru, attendu et soutenu par les autres. Dans les situations de conflits, les membres de la troupe se montrent relativement pacifistes et optent généralement pour l’apaisement.

Si on ne connaissait pas la méthode de chasse redoutable des lycaons, on pourrait supposer qu’ils sont finalement de gentils toutous. Ce n’est pas tout à fait exact …

Opérant collectivement, en meute organisée, ils approchent lentement de leur proie avant de se lancer dans une course poursuite pour laquelle ils se montrent très endurants. C’est ainsi qu’ils épuisent leur victime, la rattrapent et commencent, parfois, à la consommer vivante.  C’est ce rituel qui lui vaut sa réputation d’animal cruel et impitoyable. La proie est néanmoins partagée avec l’ensemble de la meute, que les membres aient participés ou non à la chasse, et en laissant la priorité aux plus jeunes.

Le guide nous dit qu’hier ils ont chassé et nous assistons aujourd’hui à la dégustation, deux lycaons sont en train de se partager une impala. En tout, nous voyons quatre individus. c’est amusant, il s’appelle entre eux par de petits cris.

lycaons au Botswana
Lycaons mangeant une impala @La Petite Aventure

Dans la savane au Botswana et ailleurs, le lycaon est un animal plutôt fragile mais qui gagne en respect proportionnellement au volume de sa meute. Grâce à elle, il pourrait même avoir le dessus sur les lions qui ont l’habitude de supprimer ces concurrents très efficaces à la moindre occasion. Ils seraient en effet plus fort que lui à la chasse en réussissant leurs attaques 7 fois sur 10 contre 4 fois sur 10 pour les lions.

La réserve de Selinda au Botswana

Vue de l’eau

A travers cette réserve privée, nous observons beaucoup d’oiseaux lors de notre sortie en bateau.

jabiru au botswana
Jabiru @La Petite Aventure

et nous assistons aux bains des éléphants, spectacle toujours grandiose.

éléphants
Bain des éléphants @La Petite Aventure

Avec Théo, on va essayer le mokoro. Ici il faut faire attention dans l’eau aux hippopotames et aux crocodiles. On fera un petit tour, je ne suis qu’à moitié rassurée.

mokoro au botswana
Sur notre mokoro @La Petite Aventure

A cheval 

Le camp de Motswiri au Botswana réserve toujours d’incroyables surprises. Après un super galop, nous terminons au bord de l’eau, la table est dressée pour le déjeuner. 

Botswana à cheval
La réserve de Selinda à cheval @La Petite Aventure

Au menu : hamburger et champagne. C’est « cher bien » nous dit Théo.

hamburger de brousse
Hamburger de brousse @La Petite Aventure

Et en fin dé journée, un apérôt avec une présentation so chic nous attend.

Fin de journée à cheval
Fin de journée à cheval @La Petite Aventure

 

Et le soir, une jolie table est dressée pour le dîner…

La table du dîner
La table du dîner @la Petite Aventure

En brousse, on fait aussi des rencontres improbables. Ici, les os d’un éléphant. Théo porte le fémur, il est super lourd.

fémur d'un éléphant
Théo porte le fémur d’un éléphant @La Petite Aventure

 

Les journées sont bien remplies. Les nuits aussi, elles sont rythmées par les bruits de la savane.

On entend du bruit à côté de la tente, qui est-ce ? Un éléphant, un buffalo. Il est en train de manger les feuilles des arbres. Au petit matin, on fonce voir les traces, c’était un buffalo ! Il a d’ailleurs laissé une bel indice fécal au milieu du chemin.

motswiri au botswana
Vue du lodge @La Petite Aventure

Envie de découvrir ce camp de brousse, contactez Cheval d’Aventure.

Lisez aussi : 

4 Commentaires

  1. Avatar François dit : Répondre

    Génial les wild dogs, vous avez eu de la chance !!

    1. Madebyjule Madebyjule dit : Répondre

      Merci François. C’est effectivement assez incroyable d’avoir pû les observer.

  2. Avatar Roche dit : Répondre

    C’est trop beau toute cette eau, ces herbes, ces bêtes !

    1. Madebyjule Madebyjule dit : Répondre

      Bonjour, oui l’endroit est vraiment top, on s’est régalé !

Laissez un commentaire !